Histoires éphèmères


Dans le cadre d'un défi sur Twitter, initié par l'auteure Céline David, je me suis essayée à l'écriture d'histoires courtes. Pour ne pas les laisser disparaître dans le néant d'internet, j'ai décidé de les regrouper sur cette page.

Principe du défi :
1 mot tiré au sort dans le dictionnaire
+ 99 mots de mon imaginaire
= 100 mots d'une histoire éphémère

Histoire éphémère 1 : « Crépitement »

Assise en tailleur, elle rêvassait. Les crépitements du feu que Julian venait d’allumer avaient réussi à l’apaiser. La nuit était tombée depuis peu et mettait enfin un terme à cette journée folle.
En une fraction de seconde, son monde s’était écroulé, et elle avait dû fuir au plus vite. Fuir pour rester en vie. Fuir pour revenir encore plus forte.
À présent, Jenna était la seule qui puisse sauver son peuple, mais le savoir ne rendait pas les choses plus simples. Elle avait tout abandonné dernière elle pour leur échapper. Elle avait tout perdu. Mais, au moins, elle l’avait, lui.


Histoire éphémère 2 : « Mieux-être »

Marie n’avait pas ressenti une telle plénitude et un tel lâcher-prise depuis longtemps. Depuis cinq longues années en réalité. Depuis qu’elle était devenue maman.
Elle méritait donc bien cette journée au spa « Mieux-être », à déguster un smoothie aux légumes, allongée au bord de la piscine dans un peignoir moelleux.
Soudain, une petite gêne vint l’embêter. Une petite boule au ventre se formait, une sorte de nœud au creux de l’estomac. Serait-ce la culpabilité d’avoir laissé son mari et ses deux filles le temps de ce weekend détente entre copines ?
En fait, non. Juste un petit rot !


Histoire éphémère 3 : « Hémorroïde »

Ils avaient déjà passé plusieurs heures à étudier la respiration humaine.
Et pourtant, Eric devait encore user de stratagèmes pour susciter l’attention de ses élèves.
- Comment s’appelle la protéine qui donne sa couleur rouge au sang ?
- …
- Allez, un indice : ça commence par un H, lâcha-t-il.
- Oxygène, hurla un élève.
- On a dit « Par un H », rappela-t-il calmement.
- Hélium ! proposa une autre élève.
- Non plus…
- Moi, moi ! Je sais Monsieur : Hémorroïde !
Eric soupira. Et dire qu’il lui restait encore six heures de cours aujourd’hui…


Histoire éphémère 4 : « Aileron »

Bien que n’ayant pas d’animaux chez elle, Julie était fascinée par les mammifères marins. Admirer l’un d’eux était même devenu un de ses rêves. Mais pas question de s’accrocher à l’aileron d’un dauphin captif et de nager avec lui dans un bassin artificiel. Elle voulait les observer dans leur milieu naturel.
Rêvassant ainsi face à la mer, elle désespérait de connaître un jour cette joie.
Et c’est à cet instant qu’elle la vit. La petite tête ronde d’un phoque dépassait de l’eau et l’observait, elle. Une larme coula sur sa joue. Certainement un de plus beaux moments de sa vie.